Rencontre avec le Front d’Habitat Lesbien

Rencontre avec le Front d’Habitat Lesbien, une association dédiée à l’hébergement et l’accompagnement de femmes lesbiennes réfugiées.

Pour en discuter, nous recevons :

Toujours avec nous, la chronique de l’association des journalistes LGBT (AJL) par Elin, sur la librairie Violette and Co, librairie féministe et queer parisienne.

Musiques de l’émission

Références évoquées

  • Association Basiliade : Créée en 1993, BASILIADE est une association issue de la lutte contre le SIDA, dont la mission principale est d’accueillir et d’accompagner les personnes en situation de précarité sociale et de santé les plus vulnérables.
  • SIAO Paris : Le SIAO Paris (Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation) organise et centralise l’ensemble des demandes de prise en charge des ménages privés de « chez soi ».
  • Les Lesbiennes dépassent les frontières : Réseau de solidarité avec des lesbiennes exilées, réfugiées et demandeuses d’asile.
  • La Cimade: La Cimade est une association loi de 1901 de solidarité active et de soutien politique aux migrants, aux réfugiés et aux déplacés, aux demandeurs d’asile et aux étrangers en situation irrégulière.
  • Le Comede : Créé en 1979, le Comede (Comité pour la santé des exilés) s’est donné pour mission d’agir en faveur de la santé des exilé·e·s et de défendre leurs droits. 
  • L’Ardhis : L’Ardhis (Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et trans à l’immigration et au séjour) a pour objet de faire reconnaître les droits au séjour et à l’asile des personnes homosexuelles et trans étrangères, que ces droits soient fondés sur l’existence d’une vie en couple avec des ressortissant·e·s français·e·s ou avec des étranger·e·s résidant de manière durable en France, ou bien sur la protection demandée au motif des persécutions que ces personnes ont subies ou risquent de subir dans leur pays du fait de leur orientation sexuelle ou de genre.

Animation : Juliette
Réalisation : Isabelle
Reportage : Gaëlle
Montage : Inès
Graphisme logo du FHL : Marthe’Oh